VIVRE AVEC LE LUPUS | Jodie Nimigon-Young

blog image

Salut les fabuleux lupies !

Je m’appelle Jodie Nimigon-Young et je suis une guerrière du lupus depuis 29 ans. Tout au long de mon parcours, je me suis impliqué à l’échelle locale, provinciale et nationale, peu importe si la vie m’a amené de Durham à Ottawa, à Montréal ou à Toronto. À un moment donné, j’étais le défenseur des jeunes avec LC ; J’ai également participé à plusieurs éditions d’un bulletin d’information pour les jeunes. et a même participé à l’organisation de conférences nationales. Toute cette implication m’a amenée à co-écrire Fabulupus (le livre pour les jeunes, écrit par des jeunes atteints de lupus). Le livre aborde toutes ces questions brûlantes et les domaines clés pour bien vivre avec le lupus (ou toute autre maladie chronique) – tels que les relations, l’éducation, l’emploi et les voyages. C’était un véritable travail d’amour, qui nous a pris près de 8 ans d’écriture et d’édition ; À l’époque, c’était le seul livre du genre. Depuis sa publication, les médias sociaux ont explosé et sont devenus la source d’information et de soutien la plus appropriée.

Bien que vivre avec le lupus ait apporté des difficultés, je préfère me concentrer sur les opportunités. J’ai été diagnostiquée à l’âge de 13 ans et j’ai encore de merveilleuses amitiés de mon adolescence. J’ai obtenu non pas un, mais trois diplômes universitaires et je suis maintenant employée comme travailleuse sociale dans le domaine de la santé. J’ai non seulement assisté à des conférences, mais j’ai pris la parole lors de conférences – et, en fait, je ferai une présentation à la conférence internationale « Lupus 21st century » à Naples, en Floride, plus tard en septembre.

Ma carrière à l’hôpital m’a amenée à un rôle où j’anime des groupes de gestion du stress avec les patients. Cette opportunité a ravivé mon intérêt pour la pleine conscience et je poursuis maintenant une formation continue sur la réduction du stress basée sur la pleine conscience. Fait intéressant, c’est à l’âge de 13 ans, alors que j’étais suivie à l’hôpital pour enfants malades, que des exercices de pleine conscience ont été suggérés comme moyen d’améliorer mon sommeil. La vie est fascinante, mais certaines portes ne cessent de s’ouvrir, comme si elles avaient toujours été censées l’être.

J’ai la chance incroyable d’être entourée de personnes qui me soutiennent et qui m’aiment, y compris mon conjoint et mes enfants. ses parents et sa soeur ; de nombreux autres membres de la famille ; des amis qui sont comme de la famille ; et l’ensemble de la communauté du lupus.

Fabulupus poignées :
Facebook : Fabulupus : Comment être jeune, réussir et fabuleux, avec le lupus
Insta : Fabulupus.book
@fabulupus

Articles de blog sur le lupus :