La Fondation américaine du lupus et Lupus Canada accordent une subvention pour une étude portant sur une nouvelle méthode de prédiction de la réponse au traitement de la néphrite lupique afin d’améliorer les résultats rénaux

La Lupus Foundation of America et Lupus Canada sont heureuses d’annoncer que Joan Wither, M.D., PH.D., FRCPC, a reçu le prix Catalyseur 2023 de Lupus Canada pour son étude intitulée « Interféron et prédiction des réponses au traitement dans la néphrite lupique », axée sur les gènes induits par l’interféron (IFN) (un marqueur inflammatoire) pour prédire la réponse au traitement de la néphrite lupique grâce à une nouvelle technique qui pourrait être intégrée à l’analyse de routine des biopsies rénales.

La Dre Wither examinera un marqueur inflammatoire appelé gènes induits par l’IFN chez des patients atteints de néphrite lupique (maladie rénale liée au lupus). Des études ont récemment montré que la présence de niveaux élevés de gènes induits par l’IFN trouvés lors des biopsies rénales est associée à de mauvaises réponses au traitement chez un petit nombre de patients. Ce marqueur inflammatoire peut potentiellement être utilisé pour prédire la réponse au traitement chez les patients atteints de néphrite lupique, mais la technique actuelle utilisée pour le mesurer est coûteuse, prend du temps et nécessite des échantillons de tissus frais, ce qui empêche son utilisation comme test clinique. Dans le cadre de ses recherches, la Dre Wither utilisera une technique nouvellement mise au point pour mesurer les niveaux d’IFN dans les reins, en examinant les niveaux de protéines induites par l’IFN, plutôt que les gènes.

« La néphrite lupique est très variable dans sa gravité et sa réponse au traitement, jusqu’à 30 % des patients ne répondant pas au traitement, ce qui peut entraîner une diminution de la fonction rénale nécessitant une dialyse ou une transplantation », a déclaré le Dr Wither. « Le prix Catalyseur Lupus Canada de la Lupus Foundation of America et de Lupus Canada nous permet de franchir des étapes cruciales dans cette recherche, qui a le potentiel d’améliorer les résultats rénaux chez les patients atteints de néphrite lupique. »

Le Prix Catalyseur de Lupus Canada soutient et offre un financement d’un an à des chercheurs canadiens à n’importe quelle étape de leur carrière alors qu’ils sont les pionniers de la recherche révolutionnaire qui peut avoir un impact potentiel et positif sur la population du lupus.

« Notre partenariat avec Lupus Canada continue de nous permettre d’appuyer un plus grand nombre de chercheurs qui se penchent sur des domaines cruciaux et novateurs de la recherche sur le lupus », a déclaré Joy Buie, Ph. D., MSCR, IA, directrice de la recherche à la Lupus Foundation of America. « Les recherches de la Dre Wither sur les gènes induits par l’IFN chez les patients atteints de néphrite lupique promettent de révolutionner l’évaluation des biopsies rénales du lupus et les stratégies de traitement pour améliorer les résultats rénaux. »

« L’annonce d’aujourd’hui entre Lupus Canada et la Lupus Foundation of America donnera le coup d’envoi à la recherche cruciale sur les essais cliniques sur la néphrite lupique, dans l’espoir d’améliorer les résultats du traitement », a déclaré Thomas J. Simpson, président du conseil d’administration de Lupus Canada. « La recherche financée dans le cadre de la subvention Catalyseur de Lupus Canada, comme celle de la Dre Wither, est importante pour combler une lacune dans la recherche sur cette maladie souvent mal comprise. Au nom de Lupus Canada, je félicite la Dre Wither pour son prix.

Apprenez-en davantage sur la subvention Catalyseur de Lupus Canada et sur le lauréat de 2023.

Articles de blog sur le lupus : Lupus lorem ipsum dolor sit amet est requiem deste natur.

Essais cliniques et études

Lire

Le Réseau canadien pour la défense des droits des personnes immunodéprimées (RCIA) – Défendre les intérêts des personnes immunodéprimées partout au Canada

Lire